Terroir & métiers d'autrefois
Exposition permanente
Traditions Provencales
Des Hommes Illustres
Pieces uniques
Le Religieux
Histoire & comte de Provence


  

Parrocel
Joseph Parrocel dit « des batailles de Louis XIV», le plus célèbre de cette famille de peintres distingués, est né à Brignoles, le 3 Octobre 1648. C’était le plus jeune fils de Barthélemy. il devient l’élève de son frère Louis, puis à Marseille et à Paris. il devient l’élève de Jacques Courtois dit le Bourguignon. Admis à l’académie de peinture et de sculpture, il produit nombre d’œuvres remarquables .Joseph Parrocel était aussi un habile graveur . Il mourut à Paris le 1 Mars 1704.

Montenard
 
Peintre de genre, de paysages, de figures et de marines, il naquit à Paris le 21 mai 1849 il meurt à Besse (Var) le 11 février 1926..
Descendant d’une ancienne famille provençale, petit neveu du sculpteur Giraud, originaire du Luc en Provence, prix de Rome en 1807. Une médaille d’or lui fut décernée en 1889 lors de l’Exposition Universelle. En 1890, Frédéric Montenard prit parti pour son maître Puvis de Chavannes, et fut à ses côtés un des fondateurs de la Société Nationale des Beaux –Arts.
Plusieurs toiles de Montenard sont exposées au musée.

François Just Marie Raynouard
Il naquit à Brignoles le 18 Septembre 1761. Il devient avocat au Parlement de Provence, puis au barreau de Brignoles. En 1791, il devient président de la société patriotique des Amis de la Constitution et de l’Egalité. Il écrit son « Caton d’Utique. » et le 28 Décembre 1803, il fut couronné par l ‘Académie Française pour son poème « Socrate au temple d’Aglaure ».
Le 14 mai 1805, il fit jouer au théâtre Français, la tragédie des « Templiers », qui obtint un succès prodigieux et lui ouvrit les portes de l’Académie Française, où il fut admis le 24 Novembre 1807. Membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en 1816, il est nommé le 22 Avril 1817, secrétaire perpétuel de l’Académie Française.
Après la seconde Restauration, Raynouard renonce à la vie politique pour se consacrer à ses savants travaux sur la langue et la littérature romanes faisant de lui le précurseur des félibres et se retire à Passy où il meurt le 20 Octobre 1836.

Joseph Lambot
Joseph LAMBOT est né à Montfort sur Argent le 22 mai 1814, et décéda à Brignoles le 2 Août 1887. Issu d’une vieille famille provençale termina ses études à Paris où séjournait son oncle le baron LAMBOT , aide de camp du Duc de Bourbon, prince de Condé
Il s’établit en 1841 dans le domaine de famille de Miraval où il se consacre à l’agriculture C’est à cette époque qu’il confectionne par une combinaison de fer et de ciment des caisses à oranges, des réservoirs et peu de temps après une première barque que l’on vit flotter en 1848 sur les rives de l’étang qui se trouvait dans sa propriété de Miraval.
Père du ciment armé, son invention sera brevetée le 30 janvier 1855.

Alphonse Louis Marbec
Alphonse Louis MARBEC né en aout 1868 à Brignoles , ingénieur du Gentils Maritime spécialiste en matériaux, il dépose un important brevet concernant l’écouvillonnage des canons

Bernard Long
Bernard LONG vit le jour à Brignoles en décembre 1894 il dépose le brevet de la glace sécurit. Le procédé est toujours utilisé de nos jours. Surnommé "Le magicien du Verre" par ses collègues , le physicien termina sa carrière au CNRS avant de décéder en avril 1983