Nos plus anciennes découvertes archéologiques sont les dolmens qui étaient lieux de culte de l’époque chalcolithique. Mais il faut attendre la période médiévale pour enfin admirer les véritables témoins de la construction des remparts.

Le deuxième rempart protégeait le palais des comtes qui depuis 1945 est devenu notre musée; il abrite des pièces maîtresses telles que le sarcophage de la gayolle et autres sépultures.

La visite vous réserve également la rencontre avec Sant Sumian qui apportait par tradition locale, fécondité et bonheur aux jeunes mariés.

 

sant_sumian[1]

L’embouligue » de Sant-Sumian.

d+®tail_sarchophage_gayolle[1]

Sarcophage de la Gayolle, détails.

borne_armori+®e[1]

Borne armoriée.